fr | en | sp | de

Premiers Pas (Enfants de troupes)

6e édition du Festival

du 01 novembre au 13 décembre 2008

Procès Ivre
de Bernard-Marie Koltès / Groupe Armés de Constrction Massive
L’échange
de Paul Claudel / Compagnie Passeur de rêves
Après la pluie
de Sergi Belbel / Compagnie Le rire en carton fat
Mangiare
Création collective / Compagnie Grupo Pedras
Comme si on s’aime
Création Compagnie Trois petits points
Ticket
Création collective de Bonheur Intérieur Brut

A propos

Depuis six ans maintenant notre festival poursuit son aventure singulière. Si nous savions dès le début que cet événement était à contre-courant de son époque, nous n’imaginions pas à quel point le contexte politique et social allait nous pousser franchement dans la résistance.

Qu’aujourd’hui, des jeunes gens choisissent de fonder une troupe de théâtre, de prendre ensemble le risque fou de se lancer dans une aventure collective, de défendre des valeurs de solidarité, de partage, de poésie, cela relève du miracle.

À l’heure où il semble aberrant d’orienter sa vie vers l’art, où plus personne de sensé n’envisage une activité non rentable, où le gouvernement culpabilise chaque citoyen d’aspirer à autre chose que le bien de l’économie, nous croyons plus que jamais que la troupe de théâtre est absolument fondamentale.

Fonder une troupe de théâtre, c’est d’abord se choisir mutuellement, recréer ensemble une petite société comme une utopie responsable et donc questionner concrètement le rapport entre l’individu et le collectif. C’est cela, à notre sens, la vraie responsabilité citoyenne.

Et si aujourd’hui tant de jeunes comédiens se rêvent en troupe à l’heure de commencer leur vie professionnelle, si nous voyons enfin d’autres théâtres ouvrir leurs portes à ces troupes, c’est que tous les espoirs sont permis, et qu’à nager de plus en plus nombreux à contre-courant, celui-ci finira bien par s’inverser !

L’autre miracle, c’est vous, les spectateurs qui, depuis le début, êtes venus encourager notre festival toujours plus nombreux et curieux. Vous nous prouvez chaque année que nous avons raison de penser que votre désir est intact, qu’il est de notre devoir de le réveiller, de vous accueillir avec respect, et que nous devons faire de notre théâtre un rempart contre le désenchantement du monde.

Cette année, nous vous proposons une programmation éclectique : des auteurs comme Koltès, Belbel et Claudel et deux créations originales et surprenantes, une qui nous vient du Brésil et l’autre, plus politique, qui propose aux spectateurs un questionne- ment sur ce que vivent les voyageurs clandestins.

En plus de ces spectacles, nous vous proposons cette année des débats plus politiques, souhaitant questionner avec vous des sujets qui nous interpellent. Nous vous en dirons plus sur notre site internet ou au téléphone pendant le festival.

Bien entendu, nous terminerons avec la Grande Troupe, le 13 décembre, et avec nos amis de la Batucada Mulêketù pour conclure en fanfare cette grande fête théâtrale. Nous vous attendons plus que jamais avec impatience,

Alexandre Zloto