fr | en | sp | de
  • Soutien solidaire
  • Publication du 28/02/2019

Chant karnatique et danse Bharata Natyam

du 08 au 10 mars 2019

Avec Emmanuelle Martin et Kalpana

"Découvrir les swaras (notes), les ragas (mélodies), les talas (cycles rythmiques). Travailler l’ouverture et le ressenti de la voix, la respiration. S’initier aux adavus : petites unités chorégraphiques. Pratiquer la mobilité des yeux, développer l’intensité du regard, la précision du geste. Nous vous proposerons séparément un travail spécifique en chant et en danse, nous vous amènerons ensemble à sentir, appréhender à quel point ces deux langages d’émotion : la musique et la danse sont intimement liées"

 

Stage découverte - initiation

Vendredi 8 mars de 18h30 à 21h
Samedi 9 mars de 11h à 16h
Dimanche 10 mars de 12h à 16h
à ARTA

Informations : 01 43 98 20 61
Inscriptions : kalp@wanadoo.fr et emmanuellemartin.music@gmail.com
Tarifs : 150€

 

EMMANUELLE MARTIN

est à présent une référence en France dans le domaine de la musique karnatique. Après avoir vécu dix années à Chennaï en Inde où elle s’est consacrée à l’apprentissage du chant auprès de l’un des grands maîtres : Sri T.M. Krishna, elle rentre en France en 2014 et voyage à présent entre L’Inde, la France et les Etats Unis où elle donne des concerts, transmet cet art et continue sa propre pratique. En janvier 2016, elle rejoint Ariane Mnouchkine et la troupe du théâtre du Soleil afin de former les acteurs au chant et à la musique carnatique en vue de leur dernière création « Une chambre en Inde ».

 

KALPANA

Formée à la musique occidentale,  elle découvre le Bharata Natyam en 1977. Après avoir étudié cette danse avec Malavika et Shakuntala à Paris pendant 2 ans, elle part se former en Inde dès 1979 et jusqu’en 1991 auprès des maîtres : V.S. Muthuswamy Pillaï et Kalanidhi Narayanan à Chennaï en Inde. Elle donne son « arangetram » (premier récital sous la direction du maître devant le public indien et la presse) en 1983 à Chennaï et se produit dans des festivals à Madras, Bombay et Delhi. A son retour, elle est invitée sur de nombreuses scènes françaises ainsi qu’a l’étranger. Très vite, elle retrouve ses liens avec la musique occidentale, mène un travail de recherche et crée plusieurs pièces chorégraphiques avec des musiciens tout en continuant à donner des récitals traditionnels de Bharata Natyam. Elle enseigne cette danse à Paris depuis plus de 30 ans.

 

La musique karnatique

Cette musique classique de l’Inde du sud se développe à partir des modes mélodiques (raga) et de cycles rythmiques (talas). Elle accorde autant d’importance aux compositions qu’à l’improvisation. Cet art est principalement axé sur l’expression vocale. Sa richesse s’enracine dans la tradition orale transmise de maître à disciple depuis des millénaires.

 

 le Bharata Natyam

Cette danse originaire du Sud-est de l'Inde réunit vigueur et rapidité. Symbolisme et technique s'allient harmonieusement. La rythmique très riche et la géométrie des lignes dans l'espace caractérisent ce style de danse. Les larges déplacements, les sauts, les fentes profondes et les équilibres demandent à la fois, grâce, force et endurance.